Samedi 10 Octobre / Samedi 28 Novembre 2020

L'atelier aura lieu de 9h à 12h à l'Espace Allégria à Toulouse. 

Le tarif: 50€ 

Paiement en espèces ou chèque.

Pour toutes les femmes qui se posent des questions sur elles-mêmes, sur leurs corps et leurs cycles ; en quête de reconnexion à soi, qui ont besoin d’outils et de guidance dans ce processus de « réappropriation de son corps », pour celles qui se posent des questions sur les contraceptions et leurs effets, pour les jeunes filles qui souhaitent connaître leur corps… Cet atelier est ouvert à toutes.

Ce que vous apprendrez lors de cet atelier

Votre anatomie

Savoir comment nous sommes constituées est un atout non négligeable pour comprendre notre corps et notre cycle. 

Ballonnées ? Constipées pendant vos règles ? Vous découvrirez pourquoi. Tous nos organes sont liés, et notre utérus, malgré son travail exceptionnel, peut parfois troubler ses voisins. 

La physiologie du cycle mentruel

Nous aborderons les principaux changements hormonaux d'un cycle menstruel naturel, ceux d'un cycle sous pilule, ainsi que l'impact de notre vie quotidienne sur notre système hormonal.  Nous parlerons également de la contraception naturelle.

 

La relation entre notre cycle et les 4 saisons  

À travers une vision fraiche et holistique, nous analyserons les quatre phases du cycle, afin de comprendre leurs différences et comment elles impactent notre vie au quotidien. Grâce à une méthode simple vous apprendrez à déchiffrer ce qui se passe dans votre corps chaque mois et pourrez anticiper : changements d'humeurs, baisse d'énergie, envies qui changent, sensibilité émotionnelle, etc… 


Dans quel but ?

Pour vous aider dans votre quête à la reconnexion à soi. Pour vous apporter les bases nécessaires sur comment fonctionne le corps féminin et pourquoi il fonctionne ainsi afin de ne plus être dans l’ignorance de ce que nous devrions apprendre dès nos menstruations, pour accepter ce processus et le vivre de manière positive tout au long de notre vie.
C’est un sujet encore tabou aujourd’hui, qui a créé beaucoup de complexes chez les femmes et les filles. En parler et y redonner de l’importance permet de faire tomber les tabous, de comprendre d’où viennent nos complexes, pour les accepter et les dépasser. C’est en s’éduquant que nous transmettrons un savoir primordial aux futures générations, pour une connaissance sur soi et une acceptation de soi bien différente de ce que nous connaissons aujourd’hui chez beaucoup d’entre nous.